Quand on a 40 ans, nous n’avons plus le temps de nous morfondre et de penser à des regrets. Soit, nous allons de l’avant et ne plus jeter